Tag Archives: Nouveaux mouvements sociaux

Nouveaux (nouveaux) mouvement sociaux, réseaux sociaux et démocratie

Pour Bridgepoint. Mars 2021

Intro. Problématique.

Intro I. Les nouveaux « Nouveaux Mouvements sociaux » nés dans les réseaux sociaux favorisent-ils la démocratie ? •Oui: participation, information, révélation de problèmes cachés, mobilisations, contrôle des autorités. •Non:  interventions subversives productrice de crises, manipulation et diffusion de la haine, viol des droits individuels comme la présomption d’innocence. •Problème exarcerbé par la « Cancel culture » ou « call out culture » née aux USA qui ne craint pas les excès = accusations publiques, par les réseaux, d’individus ou d’entreprises avec demande d’« annulation » d’artistes, d’enseignants, de chefs d’entreprise, d’émissions, de spectacles, de noms de rue, de statues… non « correctes » comme #MeToo•Cyberharcèlement sur les réseaux sociaux et mass-mailing qui transforme l’anarchie en tyrannieLa démocratie serait-elle menacée par l’anarchie et le règne tyrannique du plus fort?

Actualité. •BlackLivesMatter; #BLM #icantbreathe #endpolicebrutality; #HandsUpDontShoot ; #blackouttuesday; #ShareBlackStories; #justiceforgeorgefloyd, #jesuisbamboula….•#MeToo; #myHarveyWeinstein ; # womenempowerment#BalanceTonPorc#womensupportingwomen; #BeBrave ;#SciencesPorcs #Mettoinceste; גםאנחנו# #QuellaVoltaChe•@balancetastartup; #BalanceTonTaudis; #BalanceTon-Hosto…#balancetonagency; #balancetoncabinetconseil; #Jedisnonchef…

Utilisation de l’humour contre la Cancel culture: #cancelsouthpark sur twitter contre activistes qui veulent suppression de South Park. Suivi de #cancelthesimpsons : Faux appel à annuler Les Simpson pour dénoncer censure de la cancel culture

Au problème de contenu cela s’ajoute la question de la puissance des réseaux eux-mêmes. •La démocratie peut-elle accepter le pouvoir de ces réseaux qui se donne le droit de censurer un PR US mais pas les propos antisémites d’un ministre turc ou certains réseaux haineux de la cancel culture ? •Faut-il déléguer à des entreprises privées hégémoniques, qui ne sont soumises à aucun contrôle démocratique, le rôle de juger et de modeler le débat public ?•Sous couvert d’une anarchie, la démocratie accoucherait-elle ainsi d’une nouvelle oligarchie ?••Anarchie, tyrannie ou oligarchie? Mais où va donc la démocratie?

Intro 2. Démocratie? De quoi parle-t-on? 

•δημοκρατία / dēmokratía ? dêmos (δῆμος), « territoire », « peuple », « citoyens ». Un dème = unité villageoise de – de 10 habitations distantes de quelques centaines de mètres. Chaque « dème » :4-5 km des autres dèmes (environ 1 h de marche). Unité de base.•+  kratos (κράτος) = puissance, autorité. •Churchill, Lit les écrits politiques d’Aristote en 1896, en Inde•Or, Régimes définis par nombre et valeurs selon Aristote (-384;- 322).• 3 selon le bien commun=> « Politie » (République) qui se définit par la liberté, aristocratie par la vertu, monarchie (III.7). Il ajoutera la République tempérée qui mélange vertu et lberté. • 3 dégénrées: « Démocratie »(anarchique, oligarchie, tyrannie

•Aristote (et Churchill), contre Platon, favorable à la « politeia » =démocratie libérale (même si habillée en monarchie constitutionnelle libérale)• Car l’homme philosophe-roi = introuvable. Et celui qui est seul est plus sensible aux passions corruptibles qu’une multitude (Aristote).Danger: tyrannie• Et mieux vaut le tâtonnement des délibérations communes de la démocratie à la méritocratie fondée sur le sang tentés par la tyrannie aussi. •Il admet imperfection démocratique mais finalement, en la mixant à des éléments aristocratiques (élus et vertu morale),  la démocratie est le moins mauvais gouvernement possible car c’est seulement là que le citoyen est un «citoyen proprement dit ». (Pol III, I). •

Intro 3. Quelles protections contre le tyrannie? Les gardes-fous, les gardes et les fous..

Suffrage universel? Parlementarisme et pluralisme? Insuffisant. Vous avez juridiquement tort parce que vous êtes politiquement minoritaire »? (Laignel, 1981). •Aristote et Churchill contre Rousseau: la majorité n’est pas l’expression d’une volonté générale nécessairement droite. Démagogie, pain et jeux…Périclès, Les tyrans appuyés par le peuple (Cypselos, tyran de Corinthe, Polycrate de Samos•1ère élection suffrage universel France, 1848: Louis-Napoléon Bonaparte, 74,3% . Elections législatives allemandes, nov. 1933: NSDAP: 33,09%, Parti Populaire national-allemand: 8,34%,Zentrum très partagé: 11,9. Élu démocratiquement Chancelier. Constitution iranienne islamique, 1979:  51% puis 68% des élus cléricaux.

•La garantie des droits individuels au dessus de la majorité et des autorités, contre elles le cas échéant. •Déclaration contre Constitution•Garde-fou par en haut : Cours et conseils constitutionnels pour appliquer.  Après les totalitarismes partout dans les démocraties.•Garde-fou par l’équilibre des pouvoirs•

Garde-fou par en bas dont parle Churchill : Participation-contrôle des citoyens : droit de pétition, de manifestation, d’association. •Les mouvements sociaux classiques sont-ils donc solubles dans une démocratie?

Intro 4. Solubilité des mouvements sociaux dans la démocratie?

Il y a toujours eu des mouvements sociaux. confréries, églises… parfois transnational•XIX-XX ème siècle. Groupements catégoriels de la société civile, syndicats, clubs, associations avec objectif « social » dans l’entreprise ou politique générale (ex: Retraite) Souvent gauche (parti travailliste, SPD…)•Naïveté : mouvements fascistes, prohibition alcool….•Rôle classique dans  les démocraties : rôle de défense catégorielle, d’information pour les autorités, de « gate-keeper » pour limiter les crises, de mobilisation, de contrôle des autorités locales ou nationales.

Ce qu’est la « mobilisation classique ».

Ce que sont les « NMS » et les NNMS.

•Années 1960. NMS. hors des organisations traditionnelles et hors appartenance sociale. •Thèmes transversaux : féminisme, écologisme, consumérisme, régionalisme, prisons, contre-culture, homosexuels élargis à LGBT puis LGBTQIA+ = lesbiennes, gays, bisexuelles, transexuels, queers («étranges ») intersexes, asexuels « et + »•Objectif:  Mœurs, « nouveaux modes d’existence » (Deleuze).  Pas de projet type révolution (Foucault) mais contre les « effets de pouvoir » contre « domination » ethnique, sociale, culturelle. Droit à la différence. •Structurés: Directions et militants…•Solubles dans la démocratie. Ex féminisme, écologie…

•Ce que sont les NNMS.

Différence avec les NMS: construction interindividuelle au départ. •Pas ou peu de chefs, pas de porte parole ou éphémères (même si manipulation possible). •Par d’organisation pyramidale. •Les thèmes des NMS (féminisme, écologie…) repris et élargis à tous les problèmes de la quotidienneté : sport, harcèlement, spectacle, entreprise…•Cibles peuvent être individuées: pas seulement le racisme mais le raciste, pas seulement le viol mais le violeur. •N’ont pas vocation à durer au-delà des problèmes soulevés même si exceptions confirment la règle: ex: Mouvement 5 étoiles en Italie. Echec Gilets jaunes politiques . •Sorte d’anarcho-syndicalisme élargi à toutes les domaines de la vie.

Thèse proposée à la réflexion :

•Ces Mouvements sociaux d’un nouveau type, mouvements 2.0 sont-ils solubles dans la démocratie?•La démocratie est renforcée par les mouvements sociaux nés des réseaux qui permettent l’information, la participation des citoyens, alertent sur les failles de la démocratie, préviennent les crises, et contrôlent les autoritésNéanmoins, les réseaux conduisent à rendre les démocraties plus fragiles et susceptibles de crises de régime qui détruisent la démocratie si les autorités ne gèrent pas les failles et laissent sans réagir se développer la guillotine numérique, rumeurs et cancel culture, et si elles ignorent le pouvoir oligarchique des réseaux.

Suivent Partie I et II. Plan détaillé donné en conf.