ONU : un machin qui déraille

ONU : un machin qui déraille

Par Yves Roucaute

Paru dans Valeurs Actuelles. Décembre 2016.

La merveilleuse troupe de l’O.N.U. nous sert chaque jour un théâtre digne des farces du Moyen-Âge. À la manière de La Farce de Maître Pathelin, les personnages y sont de joyeuses fripouilles qui jouent merveilleusement bassesses, filouteries, mensonges et absence de moralité qui font rire aux éclats.

Qu’on en juge. Pour assurer « la promotion et la protection des droits de l’homme », l’Assemblée Générale de l’O.N.U. a élu au Conseil des Droits de l’Homme Arabie Saoudite, Chine et Cuba, qui vont rejoindre Vietnam, Qatar et Emirats Arabes Unis. Mention spéciale pour l’Arabie Saoudite : seul pays au monde à avoir refusé de ratifier la Déclaration Universelle des Droits de l’homme de 1948, nul doute qu’elle saura la faire respecter. N’interdit-elle pas déjà tout culte non musulman, toute construction d’église, toute célébration de Noël, toute présence de prêtre (le dernier a été expulsé en 1985), toute apostasie (peine de mort), toute circulation et droit d’étudier des femmes sans gardien ou robe longue qui dissimule le corps « impur », tout adultère féminin (mort par lapidation, si elle est mariée, cent coups de fouets sinon) et plein de bonnes choses issues de la charia ? Et pour rire plus encore : la Russie a été refusée au Conseil pour pilonnage de civils, avec les applaudissements de Ryad qui bombarde femmes et enfants houthistes au Yemen.

Drôle aussi, l’élection de Stanley Michael Lynk devenu «Rapporteur Spécial sur la situation des droits de l’homme dans les territoires palestiniens occupés ».  « Impartial » et « objectif » proclame le Président du fameux Conseil des farceurs. Trois jours après les attentats du 11 septembre, n’a-t-il pas accusé l’occident de les avoir provoquées et évoqué les « inégalités mondiales » pour les excuser ? Crimes du Hamas ou du Hezbollah ? Quèsaco dit le joyeux drille impartial qui milite contre « l’apartheid israélien», dénonce ses « crimes de guerre », demande des poursuites sur le modèle des crimes nazis et appelle au boycott des entreprises israéliennes.

Plus drôle : la Commission du patrimoine. Jérusalem-Est ? Un pur patrimoine arabe et musulman dirent nos pitres antisémites en octobre. L’esplanade des mosquées construite sur le site reconstruit du grand temple d’Hérode, dont il reste le mur des lamentations ? Un Christ qui s’y baladerait ? Oublions. Des « fouilles »? Surtout pas ! Elles confirmeraient l’inscription de la mosquée d’Omar, à Nuba, qui appelle Dôme du rocher «Temple saint », donc Temple de Jérusalem. Arabe et musulman seulement, juifs et chrétiens dehors. Ce « machin » (DE Gaulle) Onu a signé avec la vérité un pacte sacré : ne pas se rencontrer.

 

 

 

 

 

 

Extrait

Denis Jeambar et Yves Thréard présentent mon livre

Le Bel Avenir de l’Humanité 

(ed Calmann-Lévy, collection Liberté de lEsprit. Cliquer ici pour achat: https://calmann-levy.fr/livre/le-bel-avenir-de-lhumanite-9782702163481)

VideoLeBelavenirdel’humanitéPublicSénat29.10.2018


Le Bel Avenir de l’Humanité (Calmann-Lévy)

Chaîne Parlementaire, Public-Sénat. 29 octobre 2018

&nbsp… Continue reading

Entretien Radio notre Dame (extrait) sur Le Bel Avenir de l’Humanité


Entretien Yves Roucaute Radio Notre Dame

Entretien pour Atlantico. 28 octobre 2018.

https://fr.news.yahoo.com/bel-avenir-l-humanité-livre-va-secouer-074535323.html

 

Yves Roucaute est l’auteur de l’ouvrage « Le bel avenir de l’humanité », publié aux éditions Calmann-Lévy. Dans ce livre à la fois joyeux et érudit, accessible et savant, il balaie les illusions d’hier. Ses analyses rigoureuses et pleines d’humour revisitent les fables et les récits mythologiques. Retrouvez l’entretien d’Yves Roucaute.

Atlantico : Votre livre peut être lu comme une réponse cinglante, voire comme un soufflet, à un écrivain que Le Point décrivait il y a peu comme « le penseur le plus important de notre époque », l’Israélien Yuval Noah Harari. Vous le qualifiez pour votre part de « petit maître de Vérité ». Comment expliquez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *