L’Homo creator face à une Planète impitoyable

7 millions d’années contre l’idolâtrie de la nature

Pour obtenir le livre en e-pub ou e-mobi sre le site de l’éditeur cliquer:  ici

Contre les Ayatollahs de l’écologie, les Greta Thunberg, Nicolas Hulot et bien d’autres idolâtres de la nature, le philosophe Yves Roucaute défend le camp du progrès. Oui, industrialisation, technologies et mondialisation sont des bienfaits. Le dernier virus le rappelle, la nature doit être dominée, la planète domestiquée, ce qui s’y trouve asservi.

Pour en finir avec les fantasmes idolâtres d’une Gaïa-LaTerre aimante, ce livre racontant la véritable histoire de l’humanité avant l’industrialisation. Durant 7 millions d’années, l’humanité a dû affronter des glaciations en nombre, 17 lors des seuls 2,6 derniers millions d’années, et autant de réchauffements curieusement inconnus des idolâtres, des éruptions volcaniques, secousses sismiques, tempêtes, cyclones, tornades, tsunamis… des virus et bactéries, tout aussi naturels, de la coqueluche à la tuberculose, de la lèpre à la syphilis…des cancers, maladies génétiques, handicaps… la famine et les attaques animales.

Résultat : au paléolithique, il y a 3,3 millions d’années, il ne reste qu’une poignée de survivants de la lignée humaine, née 4 millions d’années auparavant. Une centaine de milliers d’individus. Des australopithèques pour la plupart. Sainte Gaïa les extermine. Après eux ? Les magnifiques Paranthropes ? Exterminés. Les espèces du genre Homo : 21 sur 22, exterminées.

Contre les niaiseries des écolos truffés d’antibiotiques, admirateurs de la vie des dernières populations nomades, le philosophe raconte comment ils utilisent comme au paléolithique, leur principal atout pour survivre:  leur créativité qui pille et transforme la planète.

Harmonie, équilibre naturel ? Une galéjade. Ce qui a sauvé l’humanité : elle fut Homo creator. Ce qui freina son assaut de la planète marâtre ? La pensée magico-religieuse qui idolâtrait les esprits de la nature, ce qui autorisa même cannibalisme et sacrifices humains. Pensée dont les Ayatollahs de l’écologie sont une pitoyable résurgence.

Face à l’écologie archaïque qui monte ses échafauds en hurlant « Green, green, la nature d’abord, la planète d’accord », Yves Roucaute défend par ce livre la véritable écologie. Celle qui chante joyeusement « l’humanité d’accord, l’humanité d’abord », cet air d’une planète humanisée, non polluée par les idolâtries.

Yves Roucaute est philosophe, épistémologue, Professeur des universités, PhD et agrégé en science politique, PhD et agrégé de philosophie, conférencier sur les nouvelles technologies. Défenseur des Droits de l’Homme, arrêté à Cuba pour son soutien aux opposants, soutien du Commandant Massoud et seul intellectuel au monde invité à Kaboul pour fêter la victoire contre les Talibans, défenseur des bonzes du Vietnam et des Kurdes.  Auteur de nombreux ouvrages dont « Le Bel Avenir de l’Humanité » (Calmann-Lévy)